Home La galaxie du goût
Dans la galaxie du goût

Toute la Sicile est un paradis pour les gourmets. Cela va des desserts avec en tête d’affiche la pâte d’amande travaillée par des artistes, au salé, avec une foison de pâtisseries ou de poissons frais ou de salaison. Sans oublier les vins et le célèbre Marsala.  

La passion pour la table a des racines anciennes. Palerme, historiquement siège des dirigeants siciliens, a vu se succéder dans ses palais de puissants émirs, des rois normands, des vice-rois Bourbons, des Espagnols et des Français. Ce brassage de peuples aux usages et aux traditions diverses a amené les cuisiniers palermitains à transformer les aliments pauvres, basiques et naturels, en plats qui puissent paraître riches et fastueux à l’œil critique du souverain.

C’est ainsi que leur imagination a réussi à transformer le riz en "Arancine", des croquettes de riz  rondes et dorées, les légumes en mélanges appétissants comme la "Caponata" aux aubergines ou la "Fritella". Le déjeuner palermitain typique prévoit aussi de nos jours un bon nombre d'«antipasti», de petites entrées variées habituellement à base de légumes.
Il convient de ne pas manquer ensuite les pâtes aux sardines ou leur variante avec du riz. Au moment des spécialités charcutières, on se souviendra du "Panelle di ceci" aux pois chiches, des "Muffolette" (des pains servis chauds assaisonnés d’huile d’olive et de graines de sésame) et des "Guastelle" (de petits pains fourrés au fromage, à la panse de veau et au gras de porc). Les "Stigghiola", tripes d’agneau passées au grill, roulées avec du persil, sont préparées à la dernière minute et se mangent chaudes et bien grillées. Aux environs de Palerme, à Mondello et Sferracavallo, surtout pendant la période estivale, les pêcheurs vendent dans certains endroits typiques, des oursins et des fruits de mer, tandis que d’autres servent dans de grands plats de céramique du poulpe bouilli découpé en petits morceaux et assaisonné de jus de citron.

C’est la tradition durant les chaudes et étouffantes soirées d’été, de se promener sur le front de mer à Cefalù et de goûter les saveurs d’autrefois comme  les "scorzonera" à base de zeste et de cannelle, les cassates fourrées, les "cannoli  siciliens", les "spongati" à la crème, les glaces aux multiples parfums, les sorbets, les granite  au citron, au café, à l’amande.

 
Home La galaxie du goût